Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Feb

Les chats noirs en Namibie : Swakopmund

Publié par Cyril et Nancy  - Catégories :  #Namibie 2012

namibie-2662.jpg

 

Déjà la journée avait mal commencé hier au soir, quand une femme logeant à qq chambres de la nôtre, s'est mise à parler fort, puis à crier, puis à pleurer , contre son mari ou en pleine crise psychotique (vu que c'était en allemand et que j'ai juste compris « nein nein nein nein » et « du bist schöne » je ne saurais pas dire...) réveillant tout le monde aux alentours.

Nous avons rendez vous ce matin à 7h30 à Walvis Bay, ville distante de 30 km env de Swakop', pour aller faire du kayak dans la baie au milieu des otaries puis une excursion en 4x4 à Sandwich Harbour, 45 km plus au sud, où les dunes tombes littéralement dans la mer. Sauf que, le lieu de rendez vous est mal indiqué sur notre carte et que nous tournons pendant 1/2h sans succès, et finissons par trouver le « coffe shop » grâce aux propriétaires d'un lodge qui heureusement pour nous sont levés un dimanche à 8h du matin... Arrivée fracassante au coffe shop où on nous dit que le groupe vient de partir, mais qu'il nous attend au bureau un peu plus loin. Au bureau, personne, et un homme de la société « Mola Mola » nous explique qu'ils viennent de partir il y a qq instants. Bon la loose commence à s'installer sérieusement... cet adorable monsieur passe un paquet de coup de fil jusqu'à tomber sur le guide et notre petit groupe, et lui dit de nous attendre, puis nous trouve un mec de « Sandwich Harbour 4x4 » (avec lequel nous faisons la sortie de l'après midi) pour nous emmener dans sa propre voiture jusqu'au groupe qui nous attend. On paye en vitesse, et je cours à la voiture attrapper un pantalon de rechange et mon sac photo, je verrouille la portière de l'intérieur et je claque la porte, en ayant pris soin... de laisser les clés sur le siège …. Bon là on commence carrément à s'embourber dans les emmerdes... Un autre gars adorable nous prête son téléphone pour appeler notre compagnie de location (qui a dûe être ravie d'être appelée un dimanche matin à 8h...) et elle nous promet d'essayer de gérer ça pendant que nous partons quand même en excursion.

Nous oublions momentanément tout ce merdier quand nous rejoignons enfin le guide et les 3 autres personnes qui ont eu la gentillesse de nous attendre, et que nous roulons sur la péninsule le long des colonies d'otaries. On apprend que les mâles en période de reproduction se constituent des harem qui peuvent aller jusqu'à 40 femelles et qu'ils les ramènent au bercail dès qu'elles s'éloignent, même dans l'eau ! Ils peuvent faire jusqu'à 200kg, ce qui est assez impressionnant, surtout quand ils grognent et qu'ils se courent après !

Après qq consignes et conseils, nous nous mettons enfin à l'eau , et presque aussitôt des otaries nous entourent et sautent autour de kayaks ! Ce sont des animaux curieux, joueurs, et cette colonie est bien habituée aux humains qui les approchent par la mer, l'élément dans lequels ils se sentent le plus à l'aise. Nous ne verrons pas de dauphins, mais la présence des otaries, notamment quand elles quittent en masse la terre pour plonger à notre rencontre, suffit à notre bonheur. Nous sommes mouillées, autant par les mouvements malhabiles de nos pagaies que par les otaries qui jouent volontairement à nous éclabousser ! Sur le retour vers la plage, le soleil commence enfin à sortir et le ciel devient bleu : cool ! On osait même pas l'espérer vue la réputation brouillasseuse de la région. Est ce que la loose nous quitterait enfin ?

Petit dej' bienvenu sur la plage où nous dégoulinons, et rencontre avec le chauffeur de notre après-midi. 2 des 4 personnes de notre équipée sont français (cool, ça change des allemands) ainsi que la plupart des passagers des autres voitures. Au contraire des safaris, cette excursion attire principalement des français et des italiens, les allemands d'un certain âge redoutant la conduite sportive dans les dunes (dixit un des chauffeurs)... Le début est assez peu intéressant, mais quand nous attaquons des hautes dunes de sable clair, nous pouvons vite admirer la dextérité de notre chauffeur « Jürgen » qui prend un malin plaisir à nous faire dégringoler et escalader des dunes quasi verticales, là où nous nous serions ensablés au bout de qq secondes seulement ! Un des 3 chauffeur manque d'ailleurs de rester coincé, et manque de faire vomir son équipage à force d'allers retours dans une cuvette de sable … Pour le déjeuner, alors que nous profitons de la vue depuis une haute dune (et que nous sommes «  saupoudré » par le sable transporté par le vent), nos chauffeurs nous préparent un véritable festin d'huîtres, de « champagne» et d'amuse bouches ! Nous nous régalons, et le déjeuner devient surréaliste, immense tablée parlant français au milieu du désert Namibien, au grand malheur du couple d'italien et des 3 allemands présents ! Un peu plus tard, nous admirons la mer du haut d'une crête d'une dune se jettant dans la mer, où nous serions bien restés des heures (enfin du moins jusqu'à ce qu'on soit totalement remplis de sable dans la bouche, les yeux et les oreilles!)... Pour clôturer cette démonstration de conduite virtuose, le chauffeur descend même une dune en marche arrière !

Alors que nous repensons à la voiture et à nos problèmes de clé, je me rappelle je j'ai allumé le frigo en partant ce matin, et que dans l'affolement nous avons oublié de l'éteindre, ce qui nous garantie de retrouver notre voiture fermée, et à plat !!! On est au bord de la crise conjugale quand un couple de français nous rassure un peu en disant qu'eux n'éteignent jamais leur frigo, même la nuit. Ils nous proprosent quand même d'attendre un peu à l'arrivée, et de nous aider à redémarrer où au pire nous déposer qq part pour la nuit (que nous n'avons bien entendu pas réservé...).

Et bien, miracle namibien oblige, 5 minutes après notre retour, un des types du matin nous tend nos clés qu'on lui fait passer (on ne sait pas comment, mais on sait qu'on va raquer) , et en plus la voiture démarre du premier coup ! Les chats noirs finissent toujours par s'en sortir ! Mais autant dire que pour le salut de notre couple, on a depuis instauré une procédure de fermeture des portes!

 

Vu que l'excursion nous a un peu ruiné, ce soir c'est camping, et du moment qu'il y a une douche chaude on est ravis ! Le seul camping de Walvis bay est bien caché, sans charme mais propre et fonctionnel. Nous sommes même à 2 doigts de faire une vraie lessive car il y a un lave linge et un seche linge, nous arrivons me à acheter des jetons, mais pas moyen de trouver de la lessive...

La soirée est fraîche même si il fait bien meilleur qu'hier à Swakop, et nous allons nous coucher tôt, après nos pâtes aux légumes, aux olives et à la feta.

 

pour les photos : http://www.photoshopshowcase.com/ViewFlashMedia.aspx?AID=369482&AT=3

ou link

Commenter cet article

Voyage Namibie 23/04/2013 16:46

Votre blog a beaucoup attiré mon attention, j’ai aimé votre voyage et j’avoue que ça m’a fait un peu rigoler. Ce qui est bien c’est que vous avez toujours réussi à résoudre les problèmes. Vos
photos parlent bien de votre voyage, et j’ai surtout adoré celle avec les otaries. Merci en tout cas d’avoir partagé avec nous ce merveilleux reportage.

Nancy 28/05/2013 13:35



Et bien l'objectif de ce compte rendu est alors atteint : partager nos expériences de voyage (les galères et les bons moments) et surtout faire rêver aussi bien ceux qui n'ont pas toujours la
chance de partir aussi loin comme les voyageurs de tout poil! 


En espérant vous avoir comme fidel(e) lecteur ou lectrice de nos prochaines aventures !



Archives

À propos

blog de voyage et de notre vie à la Réunion