Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Jan

Bonne année DUMILE13 !

Publié par Nancy et Cyril  - Catégories :  #la réunion

Bon, ça dervait plutôt s'appeler "notre premier cyclone en terre réunionnaise" mais on a tellement entendu ça partout qu'on a voulu vous en faire profiter...

 

 

 

A peine remise de l'incontournable gueule de bois du nouvel an, la réunion a du se préparer à l'arrivée de DUMILE en rentrant poubelles et plantes vertes, en sécurisant les entrées pour éviter les inondations et surtout en s'écharpant dans les magasins à la recherche des dernières bouteilles d'eau minérales/piles/bougies en prévision des coupures d'eau et d'électricité à venir. Mercredi, veille du cyclone, nous sommes en alerte orange et pourtant il est difficile d'imaginer que le cyclone arrive car le soleil brille et il n'y a pas un pète de vent. Les clients viennent à la clinique presque comme si de rien était alors que nous suons sang et eau dans le garage pour installer une bâche destinée à protéger les archives...

De retour à la maison, après un passage éclair chez WELDOM pour acheter une scie et une grosse bâche bleue, Cyril et moi coupons juste avant la tombée de la nuit 2 grosses branches qui frottent depuis des semaines sur notre toit : si la motivation nous manquait jusque là, nous sommes maintenant extrêmement déterminés!! Voilà le résultat de notre travail réalisé en équilibre précaire sur une échelle à se faire bouffer par les moustiques:

 

MG 1132

 

MG 1133

 

Nous rentrons aussi toutes les plantes en pot, et notre varangue devient déserte alors que la maison se tranforme en serre tropicale :

 

MG 1135

 

MG 1128

 

MG 1136

 

Nous nous attaquons alors au garage dont le toit fuit, en protégeant les trucs qui craignent (vélos, tondeuse...) avec notre nouvelle bâche, tout en casant les poubelles, nos réserves d'eau, les derniers pots de fleurs : quel joyeux bordel !

 

MG 1130

 

MG 1134

 

Nous nous couchons épuisés, mais fin prêts : "Dumile" on t'attend de pied ferme ...

 

Pourtant, ce sont les vents forts et la pluie qui s'abattent sur la maison qui nous réveillent en pleine nuit, et notre toit en tôle n'étant pas isolé, nous avons presque l'impression que le cyclone est dans la maison tellement le bruit est fort !

Vers 7h30 mon associée Fabienne m'appelle , me disant qu'elle veut passer à la clinique avant que nous passions en alerte rouge (prévue à 10h, et nous serons alors confinés chez nous pour une durée indéterminée) histoire de prendre la ligne pour être joignable par les clients au cas où et faire un peu l'état des lieux. Je décide d'y aller moi même car les vents sont violents et j'habite plus près, en passant par des grandes routes peu probablement impraticables. Je ne fais pas trop la fière dans la voiture car il y a des éboulis sur la route à hauteur de la rampe de Manapany qui bloquent une des 2 voies, puis 1 tronc un peu plus loin entravant là encore une des 2 voies de circulation. Le vent est très fort et envoie des rafales de pluie sur mon pare brise, me laissant pourtant entrevoir un "cinglé" entrain de faire son jogging sur le bord de la route : y en a certains qui feraient vraiment n'importe quoi pour être prêts pour le grand raid... Juste avant la clinique, un panneau publicitaire en surplomb de la route est entrain de se désagréger et sa structure métallique pourtant solide est entrain de pencher dangereusement, retenue seulement par... des cables téléphoniques... Forcément, chat noir oblige, quand j'arrive devant la porte de la clinique, le courant est coupé et le volet roulant doit être débloqué en manuel, grâce à une petite clé que je n'ai pas ! Aller retour chez mon amie Claire qui est aussi ASV dans notre clinique et qui est bloquée chez elle car son portail électrique est coincé fermé, faute d'électricité... Les cocotiers agitent dangereusement leurs cocos vertes comme des projectiles potentiels et une fois le tour de la clinique réalisé je bataille pendant 10 minutes avec la fameuse clé qui est maintenant grippée dans la serrure. Arrgh .... Je vais quand même pas risquer ma vie pour retourner chez moi chercher du dégrippant  quand même! Je finis pas sortir cette satanée clé et reprendre la route jusqu'à chez moi, en croisant les doigts pour ne pas noyer mon moteur dans l'eau qui est entrain de s'accumuler sur le petit pont à l'entrée de la ville. 

Heureusement le retour se passe sans encombre et pour me réconforter de toutes ces aventures, je me prépare un super petit dej' (au gaz, car on a plus de courant) : pain perdu, thé haut de gamme et mangue frraîche!

 

MG 1137

 

Le vent ne faiblit pas pendant les heures qui suivent, et pourtant, paradoxalement, vers midi donc en pleine alerte rouge (le cyclone est au plus prêt de l'île) le temps se calme et la pluie s'arrête. Nous sommes cloitrés chez nous avec interdiction de sortir alors que ce matin où j'étais sur la route c'était le chaos! Il s'avère que les vents ont tourné à cette heure là, frappant plus durement l'est et l'ouest  quand le calme revenait dans le sud et les hauts. 

Nous profitons de cette journée de repos forcé pour dormir et bouquiner, à la lueur des bougies qui donnent une atmosphère très cosy à notre maison :

 

MG 1141

 

L'alerte rouge est levée à 20h00 et le lendemain matin il fait grand beau temps, comme si rien ne s'était passé!

Pourtant les arbres et les branches qui jonchent les routes nous rappellent que nous n'avons pas rêvé tout celà...

Dans le jardin de la clinique :

 

photo (2)

 

photo

 

Si nous avons été très chanceux côté eau (une coupure de quelques heures seulement chez nous et à la clinique), nous n'avons pas eu d'électricté chez nous du jeudi matin au samedi soir, ce qui par plus de 30°C n'a pas manqué de provoquer la décongélation intégrale de notre gigantesque congel'... Nous avons réussi à sauver une majorité de nourriture en confiant des aliments à des amis plus chanceux question courant, en attendant de pouvoir cuisiner ces monceaux de bouffe... Adieu quand mêm à notre glace à la fraise maison, au pot de mayo, aux surimis, pa^té et crevettes décongelés puis recongelés par erreur.

 

Bref, rien de bien méchant mais nous savons désormais que les notions d'alerte rouge et orange sont toutes relatives selon l'endroit où on se trouve sur l'îe. 

 

 

BONNE ANNEE 2013 à tous, la santé, l'amour et tout ce dont vous pouvez rêver...

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

blog de voyage et de notre vie à la Réunion