Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Nov

L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016

Publié par Nancy  - Catégories :  #la réunion

Et oui, ça ma pris du temps mais je publie enfin ce que j'ai écrit il y a un moment sur cette inoubliable journée. Merci à Dany GLAPIAK qui a fait le montage version négatiof des différentes phase de l'éclipse. Quant à la vidéo est est un peu "hachée" : c'est en réalité un "time lapse" soit une vidéo fait à partir de photos, d'où ce rendu fautes d ephotos prise à intervalle vraiment régulier et en quantité suffisante. Mais au moins comme ça vous l'aurez presque vue en vraie cette éclipse !

 

           Je me rappelle encore la première fois que j'ai appris qu'il y aurait une éclipse de soleil à la réunion. C'était il y a environ un an, un petit encard sur Facebook de rien du tout, et à l'époque je m'étais dit que ce serait quand même de louper ça …

Et puis quand un copain m'en a reparlé environ 1 mois et demi avant, je me suis rendue compte que j'avais un peu oublié cette histoire d'éclipse mais que, ne travaillant plus depuis peu, je n'avais aucune bonne (ou mauvaise) raison de rater ça.

Nous nous donc mis en tête de nous équiper d'un filtre pour nos appareils photos, histoire, évidemment, d'immortaliser cette fameuse éclipse annulaire, la prochaine (à la Réunion) ayant lieu dans 256 ans … Affaire plus compliquée qu'il n'y paraissait à première vue, étant donné le côut et évidemment l'absence de dispo de ce genre d'équipement à la Réunion. Grâce à monsieur AMAZON (on peut en penser ce qu'on veut, pour nous c'est quand même bien pratique …) nous avons fini par trouvé une feuille ASTROSOLAR pour une vingtaine d'euros, nous permettant de fabriquer plusieurs filtres. L'occasion pour moi de passer une chouette après midi « travaux manuel » chez Dany et Stefan pour fabriquer tout ça, entre miettes de tarte aux pommes et tasse de thé renversée ! La partie technique fut la manipulation de la fameuse feuille, ultra fine et avec une fâcheuse tendance à faire des marques irréversibles …

 

L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016

               Le jour J, direction la plage de St Pierre vers 10H30 le matin avec un attirail de réunionnais destiné à nous permettre de survivre un siège (enfin un siège sans nourriture) : chaises pliables, plaid, 2 parasols, thé, bouquins, jeux de cartes … Sauf qu'après avoir tourné et viré pendant 1/2h à la rechercher de l'endroit parfait, nous avons dû nous rabattre sur « l'endroit le moins venté » et utiliser un de nos parasols comme paravent, histoire de ne pas nous transformer en findus pané (= sable collé sur crème solaire...). Sauf qu'après une autre demi-heure d'installation du camp de base un gros nuage, vraiment gros et vraiment noir, s'est approché, et il s'est approché tellement près que nous avons du mettre nos affaires à l'abri et enfiler nos impers' histoire de laisser passer le grain. D'autant plus, que pour ceux qui n'aurait pas encore réalisé, une éclipse solaire sans soleil c'est un peu comme admirer un coucher de soleil les yeux fermés : on ne voit rien ... Bref, alors que nous nous rapprochons de l'heure fatidique du début de l'éclipse (qui s'étale sur environ 4 h), nous décidons de déplacer le camp de base à Pierrefonds, où il semble faire encore grand soleil.

En effet, malgré le vent persistant il fait grand beau, et plutôt que de nous coller aux autres gens qui ont eu la même idée que nous, nous descendons en contre bas sur la plage, histoire d'être tranquilles et abrités du vent. Sauf que, après avoir passé un certain temps à régler les appareils photos sur leurs trépieds (ce qui n'est franchement pas facile car on ne peut pas viser à l'oeil nu sans le filtre sous peine de se cramer les 2 rétines et avec le filtre on ne voit rien) la pluie est de retour, ruinant tous nos réglages et manquant de flinguer nos filtres bien aimés …

Dany et moi nous replions en vitesse à la voiture alors que Stefan nous rejoint après son travail. Mon Cyrille est lui, coincé à la maison pour la journée, à cause du boulot. Le vent est de plus en plus fort, et les gouttes d'eau intermittentes nous obligent à couvrir les appareils, les paréos utilisés à cet effet faisant prise au vent et menaçant à chaque instant de faire tomber les trépieds (même le mien pourtant très lourd). Quelle galère !

Heureusement, le ciel se dégage un peu alors que l'éclipse commence et en se réfugiant devant la voiture pour être un peu à l'abri du vent on finit par être un peu moins dans un mauvais remake de film catastrophe ! Sauf quand une partie de notre déjeuner s'envole lors d'une rafale (première fois que je vois des sushis volants!) et qu'à chaque fois que je change de position je dérègle un de nos 3 appareils qui luttent déjà pour rester centrés sur l'éclipse qui se déplace...

Mais le plus important est là, nous admirons l'éclipse qui progresse, lentement mais sûrement, jusqu'au moment tant attendu du cercle parfait, résultat de la superposition quasi exact de la lune et du soleil, laissant filtrer seulement 6 % de la luminosité habituelle. Luminosité incroyablement différente, comme une lumière de pleine lune, mais en plein jour... L'éclipse annulaire proprement dite a duré seulement 1 minute ou moins, mais c'était d'une beauté incroyable. Ça ne ressemblait à rien de ce que j'avais pu voir dans ma vie jusqu'alors, et la conscience aiguë de ce moment exceptionnel que je n'aurai peut être jamais l'occasion de revivre a provoqué en moi une émotion intense, à mi chemin entre le sourire extatique et les larmes. 

Nous sommes restés jusqu'au bout histoire  de prendre des clichés de la dernière phase, et de profiter de ce phénomène exceptionnel que nous avons eu l'immense chance d'observer . Chance d'autant plus grande qu'à St JOSEPH et à Petite-île le temps était trop couvert pour une observation digne de ce nom, et que nous n'avons pas non plus eu besoin de traverser toute l'île pour en profiter.

Allez, assez parlé et place aux images ... Petite précisions : le fond noir c'est à cause du filtre, ce n'est pas du tout ce que nous avions en réalité. Pour la vidéo, après la toute dernière photo cliquer sur le lien à côté du trombone (fichier MP4 ECLIPSETIMELAPSEDEFINITIVE).

 

L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
L'éclipse solaire annulaire du 1er septembre 2016
Commenter cet article

Nardin 18/11/2016 19:20

Merci de nous avoir fait participer à ce moment exceptionnel. !

Archives

À propos

blog de voyage et de notre vie à la Réunion