Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Jul

Les chats noirs en Namibie : le retour

Publié par Nancy et Cyril  - Catégories :  #Namibie 2015

jour 1 - 19 avril . De la Réunion à Windhoek

Alors que le départ se prépare, ça commence mal : j’ai appris hier par ma coiffeuse que j’avais des poux (si c’est pas la loose ça, quand on a 36 ans et pas d’enfants…) et internet ne fonctionne pas donc je m’épuise à essayer, sans succès, d’imprimer toutes les réservations que j’ai faites pour le voyage… Quand je pense qu’en plus, d’habitude, on réserve jamais rien…

Résultat on finit, encore, nos bagages à l’arrache et j’oublie 2-3 trucs importants dans l’énervement. Restons zen, c’est les vacances et nous sommes ravis à l’idée… de nous lever à 4h du matin pour arriver à St Denis dans les temps… Et puis comme on va passer 8h dans l’aéroport de Johannesburg, mais pas dans la partie duty free (ce serai trop beau), on aura le temps de se reposer ! Et ben oui, avec seulement 2 vols par semaine vers l’AFS - vu la fréquentation je comprends (j’ai pu dormir allongée sur 3 sièges)- les correspondances pour la Namibie sont soient trop proches soit trop éloignées. Bref, la journée s’annonce interminable mais c’était en oubliant que l’aéroport de Jo’burg est génial, et sert d’ailleurs de centre commercial local (on en est arrivés à cette conclusion en voyant se balader en famille des gens sans le moindre bagage et limite une glace à la main). On a dégotté un super restau de fruits de mer et poisson (« ocean’s basket », une chaine sud africaine) où on s’est gavé de sushis délicieux pour la misérable somme de 30 euros, dans une ambiance tellement sympa qu’on a réussi à oublier qu’on était dans un aéroport… On a ensuite fait une peu de shopping avant d’attaquer le gros morceau : « cape union mart ». LE « décathlon » sud af où on fait provision de fringues et de chaussures à chaque passage . Puis un petit tour, presque rituel, chez le supermarché de l’artisanat africain , « mama africa », un peu en baisse en qualité cette fois.

En montant dans le 2ème avion pour seulement 1h40 de vol, fatigués et avec un bon mal de crâne, nous découvrons avec surprise qu’un dîner est servi alors que nous avons réservé un dîner à la chambre d’hôte… Ben oui, on est des chats noirs ou on l’est pas.

Heureusement les vacances semblent vraiment commencer quand nous arrivons à « Londiningi guesthouse » où le cadre est aussi charmant que l’accueil chaleureux. Il y a un chat, c’est bon signe, notre chambre et la salle de repas sont magnifiquement décorés et le repas, délicieux servi « à la française » arrosé d’un verre de vin « franco sud africain » dont le nom ne peut que vous marquer : « le fat bastard ». C’est propres et ravis que nous allons nous coucher, mais pas avant d’avoir claqué la porte du coffre fort par erreur, avec le Téléphone de Cyril dedans…

Promis, dès demain on arrête les conneries…

Les chats noirs en Namibie : le retour
Les chats noirs en Namibie : le retour
Commenter cet article

Archives

À propos

blog de voyage et de notre vie à la Réunion