Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Aug

La mort de mes chaussures de rando à Mafate

Publié par Nancy  - Catégories :  #la réunion

Bon, je sais, je suis super à la bourre pour le blog mais maintenant que je fais des vidéos en plus des photos, je suis un peu dépassée par la quantité à traiter... Mais bon, vous verrez ça vaut le coup. Et puis quand je porte autour du cou 1.5kg d'appareil photo, c'est pas pour mettre au placard les images à mon retour !

En résumé, superbe WE de Pâques à Mafate avec notre ami John, quelques mois avant son départ définitif de la Réunion, par un temps magnifique. Et comme rien ne se passe tout à fait normalement quand on randonne avec les "Chats noirs", on est arrivé à l'ilet latanier de nuit après un rythme soutenu car on savait que ça allait être chaud de finir les 15km avant la nuit (je bossais le matin et on a déposé une voiture au maido avant) ce qui nous a valu d'être privés de dessert par le gite (ben oui arriver à 20h passé là bas c'est comme arriver à minuit ailleurs...). Le lendemain, après que John se soit ouvert le front sur la tablette située au dessus du lavabo, et après seulement qq km de marche, les semelles de mes coûteuses et relativement récentes chaussures de marche (3 ans, haut de gamme du vieux campeur) ont décidé de me lâcher. Et oui les conditions climatiques de l'île viennent régulièrement à bout de la colle et du caoutchouc des chaussures, d'où les semelles solitaires souvent croisées sur les sentiers... Sauf que cette fois ci je me marrais moins car il nous restait un paquet de km et de dénivelé à faire pendant les 2 jours restants... En l'absence de chaussures de rechange et de toute boutique de chaussure (je précise pour ceux qui ne connaissent pas mafate, pour les autres rien que l'idée fait marrer) il a fallu rafistoler avec ce qu'on avait sous la main, à savoir du sparadrap médical et un vieux bout de ficelle... Je dois dire qu'un cierge à St expedit n'aurait pas été du luxe non plus car remonter le maido depuis le fond de la rivière des galets en tongs, c'est l'expérience d'une vie (enfin pour un non mafatais).

Nous avons donc renoncé à passer à roche plate comme prévu initialement pour gagner qq km d'espérance de vie de mes semelles et fait à la place une longue pause tahiti douche/lessive/pique nique/ bain de soleil à la place ! Pas si mal le coup des chaussures finalement...

Très bonne fin de journée au gite de Cayenne ou nous savourons des dodos (bière locale) fraîches bien méritées et où le repas comme les chambres sont au dessus de nos espérances (surtout après une nuit aux lataniers...). On me dégote là bas un espèce de rouleau de pansement collant pour mes chaussures, mais vu la solidité toute relative du machin, je délace le haut de mes chaussures et utilise mes lacets comme renfort supplémentaire... Et oui, pour le dernier jour on a environ 1700m de dénivelé positif (pour les non randonneurs, croyez moi c'est vraiment beaucoup) et quasiment tout en montée, par une chaleur moite qui nous fait transpirer des litres et bouffer des m et m's contre l'hypoglycémie (fournis notre amie Marie, la femme de John). Nous fantasmons à mort sur soda glacé quand nous tombons sur un panneau "buvette" à l'ilet des orangers mais malheureusement elle est fermée alors qu'une autre, de l'autre côté de la ravine, nous tend les bras... Pourtant nous n'avons pas le courage de faire un détour supplémentaire et repartons tout frustrés pour toujours plus de montée. Après notre pique nique à "la brêche" nous attaquons l'ascension finale du maïdo ponctuée par des repères en pourcentages de trajet parcouru, histoire de restés motivés dans cette montée interminable. John a trop chargé son sac et le paye dans la montée car ses épaules le font souffrir. Moi, j'avance doucement mais sûrement, comme toujours et je suis heureuse et fière d'arriver tout en haut! Et devinez quoi, sans mentir, mes semelles lâchent 50 m après l'arrivée !!! Allez, je vous laisse savourer en vidéo, et en photos. Enjoy !

La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
La mort de mes chaussures de rando à Mafate
Commenter cet article

catherine 28/08/2014 19:02

bien ce reportage de cet endroit mythique pour moi, que ne le verrais jamais qu'au travers de vos videos........

Archives

À propos

blog de voyage et de notre vie à la Réunion